"Hotel à San Benedetto del Tronto - Hotel 2stelle"

Vos vacances à la Riviera delle Palme | Hotel Ferrara

Á propos de nous

Hotel Ferrara Hôtel Ferrara est un petit hôtel situé dans le sud de San Benedetto del Tronto, Porto d’Ascoli. Quartier bien calme à environ 100 mètres de la plage, loin de la voie ferrée et à seulement 350 mètres du rond-point où commence le magnifique front de mer.

 

Chambres et Services

Camere e Servizi Hotel Ferrara Chambres simples, doubles ou triples, avec de nombreux services comme air conditionné, TV et réfrigérateur. Chambres spacieuses et confortables pour un séjour sans trop y penser. Un lieu de repos et de pause avant et après la plage, dans la perspective de divertissement à la Riviera delle Palme.

San Benedetto del Tronto

San Benedetto del Tronto, située sur la “Riviera delle palme”, est une ville de 48.262 habitants de la province d’Ascoli Piceno, dont elle est la seconde plus importante en terme de population.

Territoire

San Benedetto del Tronto est la commune cotière la plus au sud de la region des Marches. Les frontières naturelles au sud (fleuve Tronto) et à l’est (mer adriatique) sont bien délimitées tandis qu’elles le sont moins au nord et à l’ouest. L’intense densité urbaine entre la mer et les collines empêche une lecture facile des limites de la zone habitée

Monuments et lieux d’interetrre

Tour des Gualtieri (ou Torrione)

Plus correctement appelé “mastio della roccia” (garde de la roche) et plus connu sous le nom de “Torrione” (lu Turri ou lu Campan), elle est probablement le monument le plus représentatif de la ville, qu’elle domine du haut du “Paese Alto”. Réalisée lors de la dernière décennie du 15e siècle lors d’une restructuration de l’enceinte de la ville suite à l’un des nombreux conflits entre les villes d’Ascoli et Fermo par la famille Gualtieri qui, aux environs de l’année 1145, commenca la reconstruction du chateau, laquelle s’acheva trois siècles plus tard par l’édification de cette Tour. Le chateau fut construit sur les ruines de l’ancienne église qui était tombée en ruines suite aux invasions des pirates turcs et des barbares. De hauteur relativement modeste (20m), à forme exagonale écrasée et intégralement en briques, elle présente une horloge sur la façade dirigée vers la mer et des remparts construits lors d’une restauration en 1901 dirigée par l’architecte Giuseppe Sacconi. A l’intérieur, elle est divisée en 4 étages dotés de voûtes.

Front de mer  “Riviera delle Palme”

Lungomare San Benedetto del Tronto Le front de mer fut réalisé en 1931 sur projet de l’ingénieur Luigi Onorati. En outre d’être une voie de communication essentielle, il constitue le centre touristique de la ville et également le lieux permettant d’identifier la ville tant en Italie qu’à l’étranger. Considéré comme disproportionné à l’époque de sa construction, le front de mer se compose d’une route d’une largeur de 30 mètres partant du rond point Giorgini situé à la fin du “Viale Secondo Moretti”. Dans sa partie la plus au nord, la route se trouve à une distance assez importante de la mer en raison de l’agrandissement du port. Le front de mer se termine au rond point Salvo D’Acquisto à Porto d’Ascoli, pour une longueur totale de 6 km. Il est longé par des jardins luxuriants, une pinède, des terrains de tennis, une piste de patinage et un édifice, la “Palazzina Azzurra”, local historique de la ville situé sur les bords du “Torrente Albula” qui délimite la fin de la première partie. La partie plus au sud constitue plus précisément la zone touristique de la ville, composée d’établissement balnéaires sur la plage d’un côté de la route et de villas et d’hotels de l’autre.   Le front de mer est caractérisé par un nombre important de palmiers (environ 8000, principalement phoenix canariensis et sylvestris) qui sont devenus le symbole de la ville, au point que la zone soit dénommée “riviera delle palme”. La piste cyclable fut terminée en 2001 et constitue une promenade unique jusqu’à Cupra Marittima même si, dans la connection entre San Benedetto et Grottamare, il existe dans la zone portuaire des chemins dotés de plus de promiscuité et moins praticables.     La partie sud du front de mer, qui arrive jusqu’à Porto d’Ascoli, a été l’objet de divers travaux. En 2004 il y eut des travaux importants afin de moderniser d’en moderniser la première section; la partie piétonne et la piste cyclable ont toutes deux été élargies. En 2007 la seconde section du front de mer fut inaugurée. Outre la partie piétonne et la piste cyclable, il y a des “jardins thématiques” appelés “oasi”: jardin aride, jardin humide, jardin des palmiers, jardin des roses et jardin méditerranéen. Les matériaux choisis sont conformes à la nouvelle vocation du front de mer de comporter des espaces naturels sur la mer, où les passants peuvent admirer le panorama ou accéder directement à la plage. Le site officiel de la commune permet de consulter des photos du front de mer mais aussi d’en faire un tour virtuel. La modernisation de la partie nord est prévue dans les prochaines années.